Les technologies modernes de production dans le secteur de la céramique ont permis de créer des surfaces avec des caractéristiques techniques et esthétiques qui s’adaptent à chaque destination d’usage, du résidentiel au commercial. Au moment de choisir les sols et revêtements de votre habitation, il est important de prendre en considération les sollicitations mécaniques, chimiques et thermiques auxquelles la surface sera soumise au cours des années à venir.

Les environnements de votre maison jugés comme délicats et qui requièrent une attention particulière sont :

1. L’entrée

Si l’entrée est la zone de la maison la plus soumise au piétinement, les conditions d'usure des sols sont, elles, différentes en fonction du contexte. Si par exemple vous habitez au rez-de-chaussée d'une maison avec une allée en gravier donnant un accès direct sur l’extérieur, le sol de votre entrée sera donc plutôt sollicité par l’usure abrasive causée par les débris sous les chaussures. Veuillez donc opter dans ce cas, pour un sol à haute résistance à l’abrasion. Nous conseillons par ailleurs d’éviter les surfaces très claires et de couleur unie (les traces de la saleté y apparaîtraient plus évidentes) et de préférer par exemple des couleurs plus foncées et dégradées.

Cette solution n’est pas obligatoire pour les personnes vivant au troisième étage d’un immeuble en copropriété, car les visiteurs auront la possibilité de nettoyer préalablement leurs semelles en chemin.

2. Salle de bain

Les sols et revêtements de la salle de bain sont soumis au contact avec des agents chimiques et tachants (par exemple, les produits destinés à l’hygiène personnelle, le maquillage, le parfum) et doivent être correctement nettoyés et désinfectés parfois à l’aide de produits nettoyants à forte agressivité chimique. Opter pour des carrelages à haute résistance chimique  (plus particulièrement, résistants aux acides et à aux bases).

3. Cuisine

Le sol de la cuisine est souvent celui sur lequel on s’acharne le plus lorsqu'il s’agit de le nettoyer, et demande également d’être lavé fréquemment, car il est soumis à la saleté en continuation. C’est aussi le sol le plus exposé à la chute d’objets. Le mieux est donc de choisir des carrelages jouissant de caractéristiques mécaniques et chimiques très élevées.

4. Extérieur

Veuillez choisir pour l’extérieur, un carrelage résistant au gel, certifié et conforme aux normes ISO. Les carrelages pour extérieur doivent donc présenter des critères indispensables, tels que la résistance au gel, aux changements brusques de températures et au glissement.

Une surface en « structurée » et donc rugueuse au toucher s’adaptera parfaitement à ce type d’environnement.

S'il vous plaît noter que sur ce site sont utilisés "cookies de session" pour améliorer l'Internet, mais aussi "l'analyse des cookies" pour générer des statistiques et des «cookies tiers». Vous pouvez obtenir plus de détails et de bloquer l'utilisation de tout ou partie des cookies, l'affichage des informations étendues Cliquez ici
Si vous continuez avec la navigation sur ce site, il est implicite que vous exprimez votre consentement à l'utilisation de ces cookies.